Tout fait farine au moulin

05 août 2019

Tableaux très exposés

Les "Tableaux d'une Exposition" de Modeste Moussorgsky font partie des classiques populaires souvent joués et diffusés (notamment par Radio Classique). On écoute soit la partition originale pour piano, soit la superbe orchestration de Ravel. Mais me trottait dans la tête l'interprétation très libre du groupe rock anglais Emerson, Lake and Palmer (ELP), que j'avais en vinyl d'époque (1971), perdu on ne sait où. Disque culte, où apparaît le premier synthétiseur Moog dont "ELP" fait un usage créatif sous les doigts de Keith Emerson. Le bassiste Greg Lake est puissant et le drummer Carl Parmer suit des tempo d'enfer. J'ai donc dégusté la version CD, remastérisée, avec des bonus faits d'autres versions en public, sachant que la version originale avait aussi été captée "live" à Newcastle devant un public tétanisé. Il existe une video sur Youtube mais la bande son est pauvre, compte tenu de la dynamique explosive produite par ELP.  Or, cette musique doit être écoutée à fort volume, sur un lecteur de qualité (que je n'avais pas dans les années '70!). Le CD a secoué ma maison et heureusement mes voisins sont assez loin...  Il s'agit en fait d'une longue performance incluant des créations d'ELP et en "bis" un Casse Noisette (de Tchaikowsy) devenu Nut Rocker. C'était révolutionnaire et ce l'est toujours. Ca ne plaira pas à tout le monde, aujourd'hui comme alors. Les créations actuelles font néanmoins pâle figure face au déchaînement des seventies outre-Manche, sans être passéiste: l'avant-garde est toujours devant.

2 CD BMG avec intéressant livret (en anglais).

https://www.amazon.fr/Pictures-Exhibition-Emerson-Lake-Palmer/dp/B01GBYVI8Q/ref=ntt_mus_ep_dpi_5

 

Posté par Pierre 44 à 22:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 août 2019

Opéra comme à Pékin (Beijing)

C'est la saison des festivals notamment dans les régions touristiques. Un des plus petits, mais un des plus originaux, est sans doute "L'opéra de poche de la Baie", qui a lieu à La-Trinité-Sur-Mer (Bretagne). Au vu de ses annonces, les spectacles semblent "improbables": un opéra résumé, trois ou quatre chanteurs, une salle paroissiale.  Les titres: Faust (Gounod), La vieille fille et le voleur (Menotti), La Traviata (Verdi), La bonne d'enfant (Offenbach). Trop tentant.

La troupe: "Opera Comic Festival" de Pékin (mise en scène et adaptation de David Li Wei) se charge de La Traviata. Les trois interprètes sont évidemment chinois, avec de belles voix et une excellente diction en italien. On n'en connaîtra pas les noms mais la jeune cantatrice en Violetta est formidable, c'est elle qui porte le spectacle sur ses (frêles) épaules. Quant au résumé de l'oeuvre (inspirée de La Dame aux Camélias d'Alexandre Dumas fils), il tient dans une bonne heure. Le décor est minimaliste et l'orchestre se résume à un piano et un violon. Tout est "de poche" donc, mais cette incroyable équipe a mis tous les spectateurs dans sa poche, méritant des applaudissements sans fin. Une bonne soirée qui n'a pas provoqué la jaunisse.

Posté par Pierre 44 à 20:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2019

Re-blog

Depuis un temps assez long, je n'ai plus publié de blog, ayant ouvert un compte Facebook "pour être moderne". J'ai fini par le clôturer (je ne suis pas le seul) pour les raisons que chacun connaît, ou devrait connaître.

Voici donc la reprise d'un blog, qui me semble une formule assez souple, avec une possibilité de contrôler les abonnés et d'éviter le "n'importe quoi".

Deux choses: on y parlera de beaucoup de sujets, à ma discrétion qui est discrétionnaire (!), d'où le titre, peut-être surprenant, car c'est une expression de mon enfance en Belgique, signifiant que tout peut convenir à qui sait l'utiliser, ou plus ou moins ça!

Si je les retrouve, je republierai peut être certains messages de mon ancien blog, à condition qu'ils gardent leur actualité.

Merci de me lire.

Pierre

Posté par Pierre 44 à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]